Aztèques : chronique d’Amanda Castello

Un grand merci à AMANDA pour sa chronique !
Vous pouvez la retrouver sur son site : Les Livres d’Amanda.

 

Harem – Aztèques : un voyage exaltant

Mon adolescence a été remplie des livres de Jacques Soustelle et de bien d’autres historiens et anthropologues ayant analysé ou témoigné, comme le moine franciscain Bernardino de Ribera de Sahagu, sur la vie des Aztèques. Eric Costa m’a reconduite en arrière de quelques décennies.
Il a construit avec brio une intrigue qui appartient au domaine de la fiction, certes, mais a probablement existé, à quelques détails près. Compliments pour tous les détails historiques, la description en particulier des vêtements des épouses et des esclaves, particulièrement soignée. On devine le travail de recherche minutieux de l’auteur. Le glossaire à la fin du livre en est une preuve supplémentaire.
Les personnages deviennent au fil de la lecture très réels et visibles ce qui démontre la qualité graphique de la plume d’Éric Costa. Les rapports humains dans leur bassesse comme dans leur noblesse sont minutieusement décrits, même s’il semble que le côté manipulateur, cruel et sordide y soit davantage présent. Certains gestes qui pourraient être bons et beaux sont empreints de calcul pour une réciprocité dans la lutte pour la survie. Mais il est vrai que la société Aztèque était particulièrement violente.
J’étais présente au salon du livre quand Éric a été proclamé vainqueur au Speed-dating par le jury Amazon KDP. Une victoire plus que méritée. J’attends la suite avec curiosité et intérêt.

Aztèques en offre éclair Amazon

Je tiens à vous remercier pour votre soutien lors de l’offre éclair d’Aztèques mercredi 10 mai. Ce jour là, le livre numérique était à 0,99€.
Beaucoup d’entre vous ont liké, partagé mes publications, commandé, commenté. Grâce à vous, Aztèques est monté tout au long de la journée depuis la 200ème place jusqu’à la première place du top 100 Amazon.

Big up pour tous les lecteurs et auteurs qui m’ont soutenu ! Ces derniers m’ont très bien accueilli au salon de livre de Paris, et ont fait preuve de beaucoup de solidarité et de gentillesse : je remercie notamment Valérie Bel, qui a invité des lecteurs à l’évènement, Alice Quinn, Tamara Baliana, Cédric Péron, Laure Manel, Amélie Antoine, Sonia Dagotor, Lhattie Haniel, Olivier Bal, Patrick Ferrer, Jacques Vandroux, Judrin Evelin et tous les autres auteurs et blogueurs ayant participé de près ou de loin.

453 Ebooks sont partis en une journée, sans compter les livres papiers et les emprunts.
Les petits Aztèques ont su jouer des coudes et monter tranquillement jusqu’à la première place du podium, et ils se maintiennent aujourd’hui à la quatrième place, devant Marc Levy et Guillaume Musso 😉

Comme une place de n°1 ne dure pas forcément très longtemps, j’ai pris une photo souvenir :

La question est : que fait-on après ?
On m’a répondu : « ton livre va se casser la figure mais c’est normal ». Et pour cause, le lendemain de l’offre éclair j’étais à une quarantaine de ventes (et j’en suis très heureux).
En effet, que peuvent les petits Aztèques contre des « poids lourds » tels que les très talentueux Maddie D., Gabrielle Desabers, Fred Vargas et tous les autres ?

Alors comment aider le livre à garder de la visibilité ?
Pour répondre à cette question, je me suis tourné vers Alice.
Alice Quinn, auteure bestseller qui a créé le personnage de Rosie Maldonne, l’héroïne de « Un palace en enfer » que j’ai rencontrée au salon du livre. Un concentré de joie et de rire qui voit la vie en rose, et qui la fait voir telle quelle aux gens qui la côtoient. Alice m’a interviewé en tant qu’ « auteur du mois de juin » au sujet d’Aztèques et je partagerai la vidéo avec vous dès qu’elle sera disponible. Lorsque je lui posé la question, Alice m’a conseillé de communiquer tranquillement sur Aztèques lorsque l’occasion se présenterait. Et elle a ajouté quelque chose que j’ai trouvé très beau :

« Le livre va se poser quelque part et vivre sa vie. Après, on ne sait pas, c’est de la magie ».

Certains auteurs, dont Cédric, disent qu’une fois le bébé mis au monde il faut le laisser vivre sa vie. C’est pas facile, mais je vais essayer. En espérant que le livre parle suffisamment au monde, et que le monde parle suffisamment de lui pour que la magie prenne 😉

Je ne vous cache pas que je ressens un certain soulagement au sortir de cette phase de marketing. Je ne suis pas très à l’aise lorsque je mets mon travail en avant, et je demande pardon à ceux qui m’ont trouvé un peu trop insistant 😉
Je vais enfin pouvoir reprendre l’écriture de la saison 2, que j’envisage de sortir en octobre.

Et pour ceux d’entre vous qui sont auteurs, je vous souhaite de belles histoires et que la magie prenne !

Lettre d’un mentor et ami

Je voudrais partager avec vous quelque chose qui m’a énormément touché lors de la journée du 10 mai, jour de l’offre éclair Amazon d’Aztèques, grâce à vous si riche en émotions.
Il s’agit d’un mail de mon mentor Anael à sa mail-list pour l’informer de cette offre.
A travers l’écriture, Anaël est devenu bien plus qu’un simple coach : il est devenu un ami. Je lui laisse la parole :

« Lorsqu’il a frappé aux portes de l’atelier d’écriture que j’animais alors à Bordeaux, Eric cherchait à revenir à l’une de ses premières passions : l’écriture.

Il se souvenait avoir écrit quelques histoires avec des amis dans son adolescence, et il voulait retrouver ce plaisir.

Il avait à l’époque un projet de roman fouillis, compliqué, avec une narration embrouillée et une dramaturgie inexistante et de temps en temps, après l’atelier, il me bombardait de questions pour l’améliorer.

Quand j’ai lancé mon Académie d’écriture, il a hésité. C’était un grand pas et en même temps c’était exactement le pas qu’il voulait s’autoriser à faire.

Après un an passé à suer sur un recueil de nouvelles fantastiques, un guide pratique et deux synopsis de romans, Eric avait acquis les bases de la dramaturgie. Il était
plus à l’aise dans son écriture, plus fluide.

Il restait à transformer l’essai en deuxième année en travaillant sur des projets longs.

Aztèques est né dans ce contexte, de la contrainte de concevoir une série littéraire.

Après une année de réécriture, Eric a publié Harem, le premier tome de la série Aztèques, sur Amazon, l’a pitché avec brio au salon du livre de Paris, où il a remporté le premier prix du jury d’Amazon et il est aujourd’hui dans le top 3 des ventes.

Avec une moyenne de 4,5 étoiles sur 5 en 26 commentaires, ne vous fiez pas qu’à mon jugement quand je vous recommande de le lire.

Non seulement Aztèques est un exemple de dramaturgie réussie mais c’est en plus l’opportunité de découvrir une culture et un univers qui nous sont peu familiers.

Lisez-le si vous aimez les intrigues, la manipulation, le jeu sur les faux-semblants. Lisez-le surtout pour analyser sa construction, dans laquelle rien n’a été laissé au hasard.

Aujourd’hui Amazon propose une Offre Éclair sur le livre, ce qui signifie que le format numérique est à moins d’un euro pour la journée.

Perso, je préfère la version papier. Pour le prix d’un poche, vous recevez un livre grand format avec une belle illustration de couverture.

Il est loin le temps du premier roman, Aztèques est le résultat de quatre années de travail appliqué et déterminé.
Sa maîtrise d’écriture en est la conséquence directe.

Anaël « Le travail paie » Verdier »

Merci Anaël.
NB : voir les formations que propose Anaël sur internet et à Bordeaux

Lien pour améliorer son blog

Comment tenir un blog qui intéresse les gens, qui vit, qui suscite des débats ?

On en rêve tous, et pourtant c’est loin d’être simple ! Voici un extrait d’article sur ce sujet que j’ai trouvé intéressant :

da vinci

« En tant que blogueuse depuis 2012, je pense sérieusement, que le pire scénario qui peut arriver à un blogueur, c’est de se rendre compte, que tout son travail n’a servi à rien et que tous ses efforts ont été en vain : pas de visiteurs, pas de fidélisation, pas de bon positionnement dans les moteurs de recherche, pas de notoriété, …

Je pense qu’il est important de prendre son temps et réfléchir à son aventure de blogueur : analyser ses chiffres, analyser ses statistiques, analyser ses articles, analyser ses actions, analyser sa cible… et faire le point sur les résultats de son travail. Il ne faut pas négliger ces aspects, on ne peut pas ne pas avoir de stratégie, on ne peut pas aller à l’aveuglette. »

Résumé des 7 points essentiels à avoir : design, nom de domaine à soi, contenu intéressant, avoir une ligne éditoriale, créer des relations (partenariat, interview…), connaître son public (adaptation des articles à la cible), se remettre en question (bon, ça, c’est valable pour tout !)

Voici donc les conseils d’une blogueuse expérimentée pour ne pas se noyer sur la toile et ses pièges… merci à elle.

Cliquer ici pour accéder à son blog

Brille. Ose. Cherche. trébuche.

« Celui qui travaille avec ses main est un ouvrier.

Celui qui travaille avec ses mains et sa tête est un artisan.

Celui qui travaille avec ses mains, sa tête, et son coeur est un artiste. »

Saint François d’Assise.

émeuraude gangue

Extrait du site http://apollinepoint.com/brille-ose-cherche-trebuche

Un vrai rayon de soleil, allez-y ! Voilà la plus belle partie, la plus vraie, que je partage avec vous :

« Mains, tête, et coeur ? Tu vois, tu as déjà le ticket d’entrée.

N’attends pas de te sentir prête, la seule permission dont tu as besoin, c’est la tienne.

Regarde-moi dans les yeux ! Fais ce qui compte pour toi. Brille. Ose. Cherche. Trébuche. Relève-toi. Essaie autre chose. Avance !

Je crois en toi. »

Comment faire connaître son blog

Vous voulez faire connaître votre blog : comment faire ? Le signer ? Laisser le lien du site, une photo ? Enquête.

Musée des arts et métiers, Paris. Machine à écrire portable Corona, 1920.

Cet exemple résume la plupart des commentaires de blog :

Nom : style d’écriture
Commentaire : Super ton article ! En effet le sujet est super méga important, j’en parle également dans mon super article que vous pouvez visiter également si ça vous intéresse : http://www.monsupersitedecriture.com/monsuperarticle

Aux yeux de celui qui poste le commentaire, ce dernier est optimisé car il parle de son site, il met son mot clé en place du nom et donc optimise son référencement. Seulement, aux yeux de celui qui le lit (et surtout de celui qui le reçoit), ce commentaire est bon à jeter :

– Il n’apporte aucune valeur à l’article,
On ne sait pas qui a posté le commentaire : doit-on répondre par un “Bonjour style d’écriture” ?
– Mettre le lien de son article alors que l’on a aucune relation avec le blogueur, est assez mal vu,
– Le commentateur (et donc son site) se dévalorise avec commentaire ridicule et sans valeur.

Le commentateur pensait poster un bon commentaire pour optimiser à la fois son référencement et augmenter ses visites, alors que la réalité est toute autre.

vieux livre

L’intérêt de laisser des commentaires sur d’autres blogs

Il y a plusieurs avantages à pratiquer ce sport :

1. Améliorer son référencement,
2. Augmenter son trafic,
3. Développer sa présence sur le net.

Mais il faut avoir conscience de certaines choses avant de se lance :

Référencement : le poids des liens que vous pourriez avoir dans la zone de commentaires est faible, et d’autant plus dilué qu’il y a de commentaires. Il est vrai que ces liens contribuent au référencement, mais il vaut mieux privilégier la qualité plutôt que la quantité. Ainsi, un seul lien sur un commentaire de qualité vaudra davantage que vingt commentaires perdus dans la masse.

— Augmentation de trafic : laisser le nom de votre site ne poussera pas un lecteur à cliquer dessus. La seule raison qui puisse pousser quelqu’un à cliquer sur votre lien est d’écrire un commentaire qui apporte de la valeur et montre que vous maîtrisez le sujet.

Présence : commenter des blogs est un excellent moyen de se faire repérer par le blogueur, par les lecteurs ; bref de “se faire voir”. Une des meilleures techniques pour créer de la crédibilité est de se montrer de façon répétée à des endroits stratégiques. C’est une stratégie marketing utilisée par absolument toutes les marques que vous connaissez aujourd’hui. Ne vous en privez pas !

De quelle manière commenter des blogs et créer de la crédibilité ?

Voici quelques règles à respecter pour commenter des blogs et ainsi développer votre marque et votre crédibilité :

— Utilisez une photo personnalisée de vous ou de votre marque : pour cela, créez un compte sur Gravatar : la majorité des blogs WordPress intègrent la fonctionnalité directement dans leur système de commentaire.
  — Utilisez la même photo partout, et donc la même adresse Email : c’est votre Email qui va déterminer la photo.
  — Utilisez votre nom ou celui de votre marque plutôt qu’un mot-clé. Vous pouvez  mettre les deux, s’ils sont associés. Par exemple avec “Eric – costaeric.com”.
  — Utilisez le même nom partout : il s’agit du même principe que la photo ; le but étant d’associer la photo et le nom, afin d’augmenter la répétition.
  — Assurez-vous que votre Email est valide : cela permettra au blogueur d’obtenir votre contact s’il le souhaite.
  — Rentrez le nom de votre site web : c’est ici que vont cliquer les gens que vous aurez convaincus.
  — Ajoutez de la valeur à l’article que vous commentez : l’auteur sera satisfait que vous ajoutiez du contenu à son article, d’autant plus s’il est de qualité. En outre, les lecteurs des commentaires seront davantage convaincus si vous donnez de l’information de valeur, plutôt qu’une publicité racoleuse.

Je conseille de respecter ces quelques règles pour chaque commentaire. S’en affranchir risque de laisser un goût amer au blogueur qui aura reçu votre commentaire, ainsi qu’à son lectorat.

En conclusion, voici un principe tout simple à chaque fois que vous interagirez avec une personne sur le net : toujours penser à l’intérêt de l’autre avant le sien. Si vous respectez cette règle, vous pourrez devenir une personne de valeur aux yeux des autres encontribuant à leur succès.

Pensez toujours à l’intérêt de votre interlocuteur, le reste viendra tout seul.

Ecrire des nouvelles c’est bien, mais comment les faire connaître ?

Comment faire connaître ses nouvelles lorsque l’on est jeune auteur ?

vieux livre

C’est la question à laquelle je me propose de répondre après moult recherches. Vous y trouverez des liens pour envoyer vos nouvelles à des magazines ou participer à des concours et avoir ainsi une chance de les faire connaître, quelque soit votre genre littéraire.

Les appels à texte sont classés par date. Ensuite, vous pourrez trouver certaines opportunités sans limite temporelle.

Les genres littéraires dont il est question ici sont : SFFF (science-fiction, fantastique et fantasy), horreur, polar, divers.

 

***

 

Août 2014 :

— Appel à textes RIVIÈRE BLANCHE :

Rivière_Blanche

Philippe Ward : Je vais publier en décembre 2014 une anthologie sur New York, dont le titre provisoire est VISA POUR NEW YORK. Je cherche donc des nouvelles, des dessins, des photos sur New York. Pour les nouvelles, genre indifférent : Science-Fiction, fantastique, gore, fantasy, histoire, polar, général, romantique, érotique. Pas de limite de taille. Date limite pour le tome 1 : 31 août 2014. Auteurs français, anglais, américains, espagnols et autres… je suis preneur aussi d’illustration ou de photos de New York.

Pour tout renseignement, écrivez moi : ward@riviereblanche.com

(Source : P. Manignal) 23/05/14

 

***

 

Septembre 2014 :

— Appel à textes pour une anthologie de littératures de l’imaginaire :
 Pour composer sa future anthologie (dirigée par Cyril Carau), les éditions Sombres Rets sont dans l’attente de nouvelles relevant des littératures de l’imaginaire au sens le plus large (SF, fantasy, fantastique, horreur…).

Editions_Sombres_Rets

 

Aucun thème n’est imposé, mais l’éditeur vous met au défi d’écrire votre chef d’œuvre, de livrer une histoire pleine de rebondissements, originale, mémorable, susceptible de provoquer un coup de cœur !

Consignes :
 Deadline : 1er septembre 2014 au plus tard.
 Taille : Entre 7 000 et 40 000 signes (espaces comprises).
 Un seul texte par auteur sera accepté.
Si votre nouvelle participe à un autre appel à textes, le mentionner.

Envoi grâce au formulaire : http://sombres-rets.fr/section/contact
 (Dans le sujet, sélectionnez « AT ».)

(Source : Sombres Rets) 04/05/14

— La revue Frontières lance un appel à textes sur le thème : Usurpation d’identité :

La_revue_Frontières

Cet appel sera clos le 15 Septembre 2014.
Bien sûr, toutes vos questions et soumissions (de nouvelles, évidemment) doivent être adressées par mail : editionsnexus@yahoo.fr
http://editionsdunexus.wordpress.com/la-revue-frontieres/

(Source : ActuSF) 13/03/14

 

***

 

Octobre 2014 :

— Les éditions Le Grimoire viennent de créer le Prix Littéraire Mille Saisons :

éditions le grimoire

Il récompense les auteurs de nouvelles sur les thèmes de la Fantasy et du Fantastique. Le concours est placé sous le signe des littératures de l’imaginaire.
Les nouvelles ne devront pas excéder les 40 000 signes et posséder un lien avec le titre de l’anthologie intitulée La Cour des miracles.

Déroulement du concours : 
Le comité sélectionne les nouvelles qui composent l’anthologie La Cour des miracles.
Les lecteurs du recueil votent pour la nouvelle de leur choix et désignent l’auteur gagnant.

Le prix Mille Saisons : 
L’élu recevra la somme de 500 euros et obtiendra la possibilité de publier un roman issu de la nouvelle.
Le calendrier :
 Fin de l’appel à textes, Octobre 2014.
 Publication de l’anthologie La Cour des miracles, mars 2015.
 Clôture des votes, septembre 2015. 
Le comité de sélection est composé d’éditeurs, de libraires, de journalistes et de lecteurs de la collection Mille Saisons.
Chaque participant pourra suivre sur le site de Mille Saisons les étapes de l’élaboration de l’anthologie et le déroulement des votes des lecteurs.
 Tous les auteurs sélectionnés dans l’anthologie se verront attribuer un lot de participation.
 Pour consulter le règlement du prix, obtenir les réponses aux questions les plus fréquentes et télécharger le bulletin d’inscription pour y participer, consulter le site internet : http://www.millesaisons.fr/

(Source : S. Boudaud) 21/07/14

 

— Concours La Nouvelle de l’Espace :
 Émetteur : Amis de la Cité de l’espace. 
Échéance : 17 Octobre 2014
.

L’Association des Amis de la Cité de l’espace à Toulouse organise, en 2014, un concours de nouvelles sur le thème de l’espace avec trois sujets au choix : Une page de la conquête spatiale, En route pour le Futur et Qui donc habite la Lune ?.

La taille de la nouvelle sera comprise entre 10 000 et 15 000 caractères (espaces comprises).
Attention : inscription obligatoire (limitée à 80 participants).

En savoir plus
 (Source : Epopées fictives) 28/05/14

 

Horrifique, le plus ancien fanzine québécois, est à la recherche de textes lovecraftiens pour son spécial hommage Lovecraft :

Horrifique_le_plus_sezyzine_de_l_horreur_au_Québec_

Le texte doit être envoyé en double interligne. Prière de le mentionner s’il a déjà été publié ailleurs. Longueur du texte 3000 mots minimum (environ 18 000 signes). Articles et bandes dessinées acceptés (aucun minimum requis).
 Envoyer le document en fichier DOC à :
 fanzinehorrifique@gmail.com avant le 31 octobre 2014.

André Lejeune 
(Source : F. Manson) 12/02/14

 

***

 

Novembre 2014 :

— Il était une fois dans l’Ouest :

imaJn_ère

Pour l’anthologie Star-Ouest à paraitre dans le cadre de la 5ème convention des littératures populaires et de l’imaginaire, imaJn’ère 2015, l’association imaJn’ère organise deux concours de nouvelles gratuits, ouverts à toutes les personnes majeures résidant sur la planète Terre ou en orbite immédiate (la nouvelle devra cependant être écrite en français !). 
Le premier sélectionnera des textes relevant de la SFFF, et le second du polar. Deux ou trois textes maximum seront sélectionnés par genre.
Il ne sera accepté qu’un seul texte par participant (N’oubliez pas, en envoyant vos textes, d’indiquer à quel genre il se rattache).

Les nouvelles devront être inédites et libres de droit. La taille du texte ne devra pas excéder 25.000 signes. 
Les participants ont jusqu’au 30 novembre 2014 inclus pour transmettre leur participation.

En savoir plus
 (Source : P. Verry) 10/07/14

 

***

 

Février 2015 :

— Entrez dans LA COUR DE L’IMAGINAIRE 2015 : www.lacourdelimaginaire.com

la_cour_de_l_imaginaire__prix_litteraire__concours

Vous êtes auteur débutant ou non, de nouvelles ou de romans relevant de l’Imaginaire (Science-Fiction, Fantastique, Fantasy) ?
 Un collectif d’auteurs et de lecteurs passionnés a créé, en partenariat avec les ÉDITIONS LACOUR de NÎMES, le PRIX LACOUR DE L’IMAGINAIRE destiné à récompenser un manuscrit émergeant par ses qualités d’écriture et son originalité créative.
 La délibération pour la sélection du prix 2014 est en cours. Le lauréat sera publié en octobre. Il entrera dans la Collection Imaginaire fondée au sein de la Maison d’Édition, où il rejoindra les lauréats 2012 (Le Chant du Strigoï d’Yvette Auméran, et 2013 (Vers les Terres insoumises de Brigitte Dujon), ainsi que le recueil de nouvelles de Sonia Quemener : Paysages d’après.
 La sélection pour le PRIX 2015 est ouverte et s’achèvera le 28 février 2015. Vous pouvez dès à présent adresser vos manuscrits à l’adresse postale indiquée sur le site internet qui comporte, outre le règlement du prix, une présentation du contrat (un vrai contrat d’édition, et non à compte d’auteur ).
 Pour plus de détails ou pour poser une question, rendez-vous sur : http://www.lacourdelimaginaire.com

NB : Pour le prix LACOUR
Raymond ISS 
raymond.iss@free.frwww.rayjos.com

(source 10/05/14)

 

***

 

Autres opportunités :

— TÉNÈBRES (Anthologie annuelle de fantastique) :

Éditions_Dreampress_com_-_littérature_fantastique_et_d_horreur_-_recueils__anthologies__revues

Si vous écrivez des nouvelles de fantastique classique ou moderne, intimiste ou gore, dramatique ou comique, Ténèbres est fait pour vous (et vos futurs lecteurs).
 La revue phare du fantastique moderne (14 numéros en 4 ans) est devenue une anthologie annuelle et nous lisons tout au long de l’année les textes qui constitueront le sommaire de l’édition suivante.
 Une seule adresse : benoit.domis@dreampress.com. 
Vous pouvez aussi envoyer vos textes à l’adresse suivante :
http://dreampress.com, 45 rue du général Hoche, 54000 Nancy.

 

— ActuSF :

Editions_ActuSF

Pour son secteur édition, ActuSf recherche des textes de science-fiction, fantastique ou fantasy sur tous les thèmes.
Calibrage : 70 000 signes maximum. 
Genre : Fantasy, fantastique, science-fiction
Attention, il faut que votre mail et votre nom complet apparaissent dans le corps du texte des nouvelles.
Contact :
- Fantasy et Fantastique : Anne Fakhouri
- Science-fiction : Nathalie RuasVoir les premières réalisations…

(Source : http://actusf.com) 25/06/14

 

— Revue Solaris :

Revue_Solaris___Science-fiction_et_fantastique

Vous désirez envoyer votre nouvelle à Solaris ? Il nous fera plaisir de la recevoir, mais nous serons encore plus heureux si votre manuscrit convient à nos besoins, et s’il est bien présenté. Ce petit guide vous donnera des informations à cet effet.

Solaris est à la recherche de textes inédits en prose de science-fiction et de fantastique. Nous préférons les textes où l’élément SF/F est franc. Les textes réalistes qui effleurent à peine le fantastique ou la SF nous intéressent moins.
 Nous préférons les textes d’une longueur inférieure à 8000 mots, encore que nous puissions publier des textes jusqu’à 12000 mots environ. Il n’y a pas de longueur minimale. 
(Nous n’en avons encore jamais reçu, mais nous mentionnons pour mémoire que nous n’acceptons pas de textes qui empiètent sur des copyrights détenus par des tierces parties. Autrement dit, si vous avez écrit un texte de Star Trek, ne vous fatiguez pas à nous l’envoyer.) Vous avez 12 textes à nous soumettre ? Choisissez les deux meilleurs et n’envoyez que ceux-là.

Adresse de correspondance
Veuillez envoyer vos textes de fiction à la direction littéraire de Solaris à l’adresse ci-dessous :

Revue Solaris – a/s Direction littéraire- C.P. 85700 – Succ. Beauport – Québec (QC) G1E 6Y6

Soumissions électronique acceptées. Les textes doivent cependant être fournis en format .doc.
 Si vous désirez nous faire parvenir votre texte par courriel, l’adresse de notre coordinatrice, Mme Pascale Raud, est celle qui doit être utilisée : 
solaris@revue-solaris.com
. Dans l’intitulé de votre courriel, indiquez : « Soumission à la direction littéraire ».

NB : Les manuscrits soumis par la poste ne sont pas retournés.
 Note : Pour savoir comment présenter le texte, voir le lien :
http://www.revue-solaris.com/apropos/guide-soumission.htm

(Source : Wiki francophone de l’Imaginaire) 23/01/14

 

— Sortilèges Editions, éditeur de romans Fantastique et Fantasy :

Sortilèges est une maison d’édition spécialisée en littérature Fantastique et Fantasy. Ses romans s’adressent à la jeunesse dès 12 ans, aux jeunes adultes et à tous les amoureux de l’imaginaire, quel que soit leur âge. Nous proposons sept collections de romans, chacune destinée à un genre en particulier. Il est actuellement possible de soumettre des manuscrits, mais uniquement des romans à partir de 250.000 signes. Délai de réponse : 4 à 6 mois.
 http://www.sortileges-editions.com/topic/index.html


(Source : JPP) 26/09/11

 

— Black Mamba :

Le_site_des_éditions_céléphaïs_-_Le_site_des_éditions_Céléphaïs

Black Memba (éditions Céléphaïs) est une revue trimestrielle qui allie littérature de l’imaginaire et BD. Elle est diffusée dans plusieurs librairies de grandes métropoles au prix de 4,50€. Nous invitons auteurs, dessinateurs et chroniqueurs à proposer leurs travaux à la rédaction du magazine en suivant ce lien : http://www.blackmamba.fr/site.php?page==envoi.

www.blackmamba.fr

(L’équipe de Céléphaïs)

 

— Les Éditions Lune Ecarlate et Marc Bailly lancent la collection de mini-anthologies : 4 histoires de… :

Lune-Écarlate_Éditions

Ils recherchent des textes de 50.000 signes pour créer des mini-anthologies de 4 histoires à chaque fois sur l’un des thèmes suivants : 
Zombies, Robots, Dieux, Démons et merveilles, Chasse aux monstres, Fées, Vampires, Dans l’espace, D’avenir, Derrière la porte, Quelques instants avant minuit, Sous le lit, Caché dans la boite, Lévitation, Télékinésie, Passe-murailles, Loup-garou, Voyants, Fin du monde, Folie, Super pouvoirs, Elfes, Étranges créatures, Aliens, Druides, Mages, Sorcières.

Envoyez vos textes ou vos questions par internet à Marc Bailly : 
bailly.phenix@skynet.be

(Source : M. Bailly) 16/11/13

 

— Appel à textes du Club Présence d’Esprits :

Bienvenue_____Présences_d_Esprits

Depuis plus d’une dizaine d’années, le Club Présences d’Esprits publie dans le fanzine homonyme des nouvelles de Science-fiction, fantasy ou fantastique d’auteurs de tous horizons.
Aujourd’hui, avec l’apparition du fanzine additionnel Aventures Oniriques et Compagnie, dédié aux nouvelles et à l’écriture, nous sommes encore plus à la recherche de textes pouvant faire jusqu’à 80 000 signes…
 n’hésitez pas à nous envoyer votre prose ! Pour tous renseignements : 
http://www.presences-d-esprits.com/envoiTextes.php

nouvelles@presences-d-esprits.com

(Olivier Bourdy) 18/06/11

 

— Les Vagabonds du Rêve :

Il s’agit de la publication de nouvelles depuis 2007 sous forme de fichiers illustrés et téléchargeables gracieusement ;
- des chroniques de livres.
Nous avons décidé d’ajouter à ces activités la publication d’ouvrages numériques et nous cherchons donc des romans, novellas, feuilletons… dans les domaines de l’imaginaire.

L’url qui va bien : 
http://www.revue-imaginaire.com

(Sybille) 25/08/11

 

— Walrus :

Walrus_Books

Nous recherchons, dans le cadre de Walrus, des textes courts (entre 40.000 et 80.000 cc) pour une nouvelle collection 100% dédiée à la nouvelle SFFF. L’idée serait de proposer à nos lecteurs des textes concis, dans le domaine de l’imaginaire, qui seraient vendus à un prix bas (0,99€), permettant ainsi de dépoussiérer la traditionnelle mise en recueil ou la parution en anthologie. Ce genre de collection permettra d’exploiter des textes qui, jusque là, ne nous semblent pas assez mis en lumière.
Concernant la ligne éditoriale, il n’y en a pas vraiment, sinon que les textes doivent être bons, originaux (autant que possible !) et répondre, pour cette collection particulière, à des contraintes de signes (entre 40.000 et 80.000, même si nous étudierons tous les textes qui nous seront envoyés. C’est juste qu’il est difficile d’envisager un prix de vente pour un texte inférieur à 40.000 cc).
 L’idéal est d’envoyer le texte entier au format .doc, .rtf, .pdf ou .docx, si possible avec un petit résumé de deux ou trois lignes, avec toutes les coordonnées de contact nécessaires, à info@walrus-books.com
.

Il existe bien entendu un contrat d’édition entre les parties. C’est un contrat d’édition classique, qui ne concerne que l’exploitation numérique de la nouvelle (les droits papier sont donc ouverts), sur une durée à définir avec l’auteur (en général 2 ans ou 5 ans). L’auteur touche sur chaque vente 30% du prix HT.

(Source : J. Simon, via F. Manson) 22/03/13

 

— APPEL A TEXTES PERMANENT :

géante rouge photo fanzine

Le fanzine Géante rouge publie chaque trimestre un dossier sur un auteur reconnu, et des nouvelles écrites tant par des auteurs confirmés que par des débutants. Les textes ont une longueur maximale de 15000 signes et espaces. Il n’y a pas de thème précis, mais les nouvelles se rattachent préférentiellement à la SF. La réponse peut tarder, mais elle vient toujours ! Quand elle est négative, elle s’accompagne d’explications et de conseils.
 Envois uniquement sous forme électronique à cette adresse :
 van.gaert@wanadoo.fr

(Source : H. van Gaert) 28/12/10

 

— Denis Labbé communique :

Lune-Écarlate_Éditions

Lune Ecarlate est une jeune maison d’édition pleine de promesses. Elle édite en numérique au préalable, mais avec possibilité de passer au papier s’il y a de la demande sur certains titres.
 Lune Ecarlate recherche des récits de fantasy et de fantasy urbaine afin de développer ce genre. Des novellas, romans, voire des romans que l’on peut découper en feuilleton…
Pour toute question ou remarque, voici le mail du responsable et la page de la maison d’édition : 
labbe65@yahoo.frhttp://lune-ecarlate.com/

(Source : F. Manson) 30/09/13

 

— Éditions Voy’el :

Editions_Voy_el

Les Éditions Voy’el recherchent particulièrement des nouvelles uchroniques. Prenez un point de divergence (et si Gutenberg n’avait pas inventé l’imprimerie, et si Henry VIII n’avait pas eu autant de femmes, mais qu’un héritier était bien né de son premier mariage), et si Cyrano de Bergerac avait pu séduire Roxane, si, si, si…

Des nouvelles (au moins 30000 sec), des novellas, des romans, envoyez-nous ça sans hésiter !
 http://editions-voyel.fr/

(Source : F. Manson) 05/05/14

 

***

Pour conclure, peaufinez vos textes et lancez-vous ; même Stephen King est passé par là !

 

 

Comment lire un E-book sans liseuse ?

Dans un prédédant post, je vous ai présenté la liseuse Kindle Amazon.

Saviez-vous que vous pouvez télécharger gratuitement des E-book sur Amazon ? Et que vous n’avez pas besoin de liseuse pour les lire ? Retour d’expérience.

logo amazon

                    1. Télécharger un livre gratuitement sur Amazon :

Deux types d’ouvrages peuvent être gratuits sur Amazon : les offres du jour ou les ouvrages du domaine public.

— Qu’est-ce que les offres du jour ? Des livres qu’un auteur décide de rendre gratuit pendant un certain temps afin de les faire connaître.

— Qu’est-ce que le domaine public ?

« Ensemble des oeuvres de l’esprit et des connaissances dont l’usage n’est pas ou n’est plus restreint par la loi. »

vieux livre

En matière de livres, une oeuvre rentre dans le domaine public 70 ans après la disparition de son auteur.

Ainsi, il est possible de télécharger un grand nombre de livres ; Edgard Poe, Maupassant, Bram Stoker, Victor Hugo, ou un grand nombre d’auteurs contemporains pour… rien du tout.

Pour accéder aux E-book gratuits, cliquer ici.

 

                    2. Lire un E-book Amazon sans liseuse :

Pour lire un livre électronique sans Kindle, il vous suffit de disposer d’un ordinateur, d’une tablette ou même d’un simple smartphone, et de télécharger l’application gratuite de lecture Amazon.

appli lecture gratuite amazon

Vous pourrez ainsi bénéficier de tous les ouvrages évoqués précédemment !

Malgré tout, le confort de lecture n’a rien à voir avec celui proposé par une Kindle

Présentation de la Kindle : la liseuse d’E-books Amazon

Pourquoi investir dans une Kindle Amazon ? Retour d’expérience :

kindle 1

Le marché du livre numérique ne cesse de croître. Il permet d’accéder à une grande variété d’ouvrages d’un simple clic, pour une somme bien inférieure au format papier, voire en toute gratuité.

Ainsi, Amazon, le site n°1 de vente de livres, propose une liseuse accessible pour 59€ ; la Kindle :

Cliquer sur l’image pour commander votre Kindle

Etant moi-même un fervent adepte du livre traditionnel, sensible au contact du papier, à son aspect, son odeur, j’ai eu énormément de mal à m’y mettre, et je comprends que vous en ayez aussi !

Pourtant, force est de constater que les avantages de la Kindle sont nombreux :

— Une grande quantité de livres stockables (pratique pour les voyages et pour les gens qui aiment lire plusieurs livres à la fois), moins chers qu’au format papier,

— un affichage « encre électronique« , qui offre le même confort de lecture qu’un livre standard, avec en outre la possibilité de changer la taille de la police,

— un dictionnaire multilingue inclus : la possibilité de rechercher le sens d’un mot par simple clic, extrêmement pratique pour enrichir son vocabulaire sans interrompre la lecture en allant chercher le dictionnaire, ou pour lire en anglais sans perdre trop de temps.

Comment ça marche ? Il suffit de se connecter à un réseau WIFI (ou 3G si vous prenez cette option), puis de naviguer sur Amazon : vous pourrez télécharger des livres gratuits ou payant et les stocker dans la Kindle, ou dans votre ordinateur (par connexion USB).

Pour ceux qui ont des insomnies ; la Kindle Paperwrite :

Cliquer sur l’image pour télécharger votre Kindle Paperwrite

La Kindle Paperwrite est disponible à un prix supérieur à la Kindle standard, à savoir 129€. Elle offre une meilleure résolution, mais son avantage incontestable demeure son écran tactile éclairé qui permet de lire la nuit sans devoir allumer une lampe, et sans se fatiguer les yeux.

Vous comprenez à présent pourquoi je la conseille aux insomniaques !

kindle 2

Un appareil léger, sobre et élégant

Personnellement, je n’ai jamais autant lu que depuis que j’ai investi dans une Kindle. Que cela soit dans l’avion, dans le métro ou à la maison, je ne m’en sépare plus. Cela m’évite de transporter tout un tas de livres, et de naviguer entre les ouvrages selon les envies du moment. Et ça ne m’empêche pas d’avoir une vraie bibliothèque à la maison !

Avantage pour les auteurs : il est possible d’envoyer tous vos textes sur votre Kindle par WIFI en utilisant l’application:

logo send to kindle

Cliquer sur ce lien pour télécharger

Elle permet de relire et de retravailler vos textes comme s’ils étaient déjà imprimés… croyez-moi, vous gagnerez en confort de lecture, et vous repérerez plus rapidement vos fautes que sur un écran d’ordinateur !

Kindle, promotion sur Amazon : le problème français

J’ai voulu mettre en place il y a un mois une promotion pour l’un de mes livres sur Amazon.Pourquoi ça ne fonctionne pas : retour d’expérience.

logo amazon

Pour mettre en place une promotion, plusieurs conditions sont nécessaires : l’ouvrage ne doit pas être mis en vente sur d’autres plateformes qu’Amazon. Son prix doit être compris entre $2.99 et $24.99, et il ne doit pas varier pendant un mois. Ensuite, il faut aller sur votre bibliothèque sur Amazon Kindle Publishing, sélectionner votre livre, l’inscrire au programme KDP Select, et cliquer sur « gérer les avantages ».

réalités invisibles promo 0

Deux choix s’offriront alors à vous : « créer une promotion Kindle Countdown Deal », ou mettre en place une promotion gratuite.

réalité invisible promo1

Il est intéressant de créer une promotion, car vous pourrez mettre votre livre à un prix très intéressant sur une période de 7 jours, avec une possibilité d’augmentation par pallier. Par rapport à une promotion gratuite, cela vous contera une vente au lieu d’une demi, et vous fera donc progresser plus rapidement dans le classement Kindle.

Lorsque vous cliquerez sur « créer une promotion Kindle Countdown Deal », il vous faudra choisir sur quel site vous voulez la mettre en place, à savoir Amazon.com ou Amazon.co.uk.

réalités invisibles promo 2

C’est là que commence le problème : il n’est pas possible de sélectionner le site Amazon.fr.

Quelles sont les conséquences ?

Tout d’abord, votre promotion n’apparaitra jamais sur le site Amazon.fr, même si elle est active sur le site Amazon.com.

Ensuite, vous allez me dire qu’il suffit d’aller sur Amazon.com pour en bénéficier… et bien non : si vous utilisez un ordinateur en France, votre adresse IP sera française, et le site Amazon.com le détectera. En conséquence, le prix de votre livre sera le même que sur Amazon.fr, mais en dollars. C’est à dire sans la promo !

Ainsi, il semble impossible pour le moment de faire une réelle promotion sur un Ebook sur Amazon.fr.

Si quelqu’un a trouvé comment contourner ce biais, n’hésitez pas à nous l’expliquer ici par un commentaire !